Avoir un bébé : une bonne occasion pour arrêter de fumer

Temps de lecture : 3 minutes Publié le 19 juin 2019 - Mis à jour le 19 juin
  • A
  • A
  • A
une femme consulte l'appli Tabac info service sur son mobile

Avoir un bébé : une bonne occasion pour arrêter de fumer

  • A
  • A
  • A

Arrêter de fumer est une des meilleures décisions que nous pouvons prendre pour notre santé et celle de bébé. C’est vrai pour les deux parents. Certaines personnes arrêtent dès qu’elles projettent d’avoir un enfant. C’est idéal car arrêter de fumer augmente les chances d’avoir un enfant. Pour d’autres ce sera l’annonce de la grossesse qui sera la motivation. Pour d’autres encore, cela vient plus tard… Dans tous les cas, il existe des solutions pour arrêter de fumer. Les professionnels de santé peuvent nous y aider.

VRAI OU FAUX ? 

Arrêter de fumer augmente nos chances d’avoir un enfant ? Vrai. Que vous soyez un homme ou une femme, le tabac est nocif pour la fécondité. Fumer peut augmenter le délai nécessaire à la conception d’un bébé. Le projet d’avoir bientôt un bébé peut donc être une bonne occasion pour arrêter de fumer.

À quel moment de la grossesse est-il préférable d’arrêter ?

Si on n’a pas encore arrêté de fumer alors qu’on est enceinte, il n’est pas trop tard. Ce sera toujours bénéfique pour soi-même et pour le bébé à n’importe quel moment de la grossesse.

Pour le futur bébé, c’est plus de chances de bien se développer, de prendre du poids et de naître à terme.

Pour les parents, c’est améliorer la santé de ses poumons, de son cœur et de ses artères, diminuer son risque d’AVC, de cancers et de beaucoup d’autres maladies.

C’est aussi donner un air sain à respirer à notre bébé après sa naissance.

 

 

 

Peut-on s’autoriser quelques cigarettes par jour ?

Enceinte, même si on est stressée, il est préférable d’arrêter complètement de fumer. Même un petit nombre de cigarettes est mauvais pour la santé de la mère et du futur bébé. En plus, cela peut faire culpabiliser. Fumer une cigarette dans l’idée de diminuer son stress n’est pas la solution. Des solutions efficaces existent.

VRAI OU FAUX ? 

Arrêter de fumer augmente nos chances d’avoir un enfant ? Vrai. Que vous soyez un homme ou une femme, le tabac est nocif pour la fécondité. Fumer peut augmenter le délai nécessaire à la conception d’un bébé. Le projet d’avoir bientôt un bébé peut donc être une bonne occasion pour arrêter de fumer.

Envie d’arrêter ? Bravo !

Avoir l’envie d’arrêter est une première étape franchie. Arrêter de fumer est un grand changement dans la vie quotidienne. Pour certains, ce changement passe par des étapes, des réflexions, des discussions.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Tabac info service propose aussi un programme d’ecoaching personnalisé. On peut ainsi bénéficier de conseils et d’activités personnalisés, et suivre nos progrès via l’appli ou sur le coaching de Tabac info service.

Et sur la page Facebook Tabac info service on est soutenu dans les moments difficiles par une communauté solidaire d’ex fumeurs et de fumeurs qui souhaitent arrêter.

Comment arrêter de fumer ?

Manque de motivation, peur de ne pas y arriver… Arrêter de fumer peut parfois être difficile. Il est tout à fait normal d’avoir envie d’une cigarette lorsque l’on arrête de fumer. Mais avec de l’aide, c’est plus facile. Plusieurs stratégies peuvent nous aider à arrêter et à tenir. Certaines ont prouvé leur efficacité.

Notre médecin, notre pharmacien ou encore notre sage-femme peuvent nous accompagner vers l’arrêt du tabac. Le plus simple est donc de leur en parler. Avec leur écoute et leurs conseils adaptés à notre situation particulière, on augmente beaucoup nos chances d’arrêter. Ils pourront nous proposer un traitement adapté ou nous adresser à un confrère tabacologue.

 

 

 

Comment Tabac info service peut-il nous aider ?

Le numéro de Tabac info service, le 39 89, est un accompagnement gratuit par téléphone tout au long de notre démarche vers l’arrêt du tabac. En composant le 39 89 (du lundi au samedi, de 8h00 à 20h00, service gratuit + prix d’un appel), on peut prendre rendez-vous avec un tabacologue.

Sur le site de Tabac info service, on trouve de l’information, des conseils et des tests pour bien se préparer et augmenter nos chances de réussite. On y trouve aussi les adresses des tabacologues proches de chez nous.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Tabac info service propose aussi un programme d’ecoaching personnalisé. On peut ainsi bénéficier de conseils et d’activités personnalisés, et suivre nos progrès via l’appli ou sur le coaching de Tabac info service.

Et sur la page Facebook Tabac info service on est soutenu dans les moments difficiles par une communauté solidaire d’ex fumeurs et de fumeurs qui souhaitent arrêter.

Enceinte, peut-on utiliser des substituts nicotiniques ?

On peut utiliser des substituts nicotiniques (gommes, pastilles, patch) pour soulager les symptômes liés au manque. Leur utilisation doit se faire sous contrôle médical pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Les professionnels aideront à choisir le meilleur traitement et feront une ordonnance qui permettra d’être remboursé.

Et la cigarette électronique ?

C’est un fait, la cigarette électronique est moins dangereuse que la cigarette. Mais aujourd’hui on ne sait pas si elle est sans danger que ce soit pour nous ou pour notre futur bébé.

En pratique

La grossesse et l’arrivée de bébé entraînent de nombreuses questions et interrogent nos habitudes de vie. En cliquant sur les objets des espaces du logement, nous obtenons pas à pas des conseils pratiques sur des sujets qui nous préoccupent : substances chimiques, accidents domestiques, virus, mais aussi bien-être, alimentation, relation avec bébé…

Sante-Publique