Créer un lien d’attachement sécurisant avec bébé

Temps de lecture : 3 minutes Publié le 25 juin 2019 - Mis à jour le 25 juin
  • A
  • A
  • A
un bébé dans les bras de sa mère

Créer un lien d’attachement sécurisant avec bébé

  • A
  • A
  • A

Certains parents fonctionnent à l’instinct pour répondre aux besoins de bébé. C’est parfait ! Il n’y a pas de « mode d’emploi ». Il y a presque autant de manières de créer une relation avec son bébé qu’il y a de parents et d’enfants. L’important, c’est que chacun agisse selon sa culture, son histoire, ses conditions de vie. Notre personnalité et celle de l’enfant sont aussi à prendre en compte. On peut agir d’une façon avec l’aîné, et pas du tout de la même façon avec le suivant. Ce qui compte, c’est d’être disponible et à l’écoute, proche et tendre et se faire confiance soi-même.

ON Y PENSE

Des moments favorables à l’attachement. Il y a plein de petits moments pendant lesquels on peut interagir avec bébé et créer un lien fort. La toilette, le change, quand on le nourrit… On peut même lui chanter une chanson le temps qu’il fasse son rot.

Pourquoi être disponible et à l’écoute ?

Le nouveau-né est l’être humain le plus dépendant qui existe. Pour sa survie, il a besoin de sentir qu’il peut compter sur nous.

Etre disponible et à l’écoute permet de détecter les signes qu’il nous envoie, de les comprendre chaque jour encore mieux. Et donc de bien répondre à ses besoins, le réconforter.

ON Y PENSE

Des moments favorables à l’attachement. Il y a plein de petits moments pendant lesquels on peut interagir avec bébé et créer un lien fort. La toilette, le change, quand on le nourrit… On peut même lui chanter une chanson le temps qu’il fasse son rot.

VRAI OU FAUX ?

Dès les premiers jours, il faut apprendre à bébé à se calmer tout seul quand il pleure ?

Faux. Il est recommandé de réagir rapidement pour le rassurer.

 

Il ne faut pas trop habituer bébé à être dans les bras ? 

Faux. Les câlins et gestes tendres sont très bons pour bébé, c’est la science qui le dit !

Qu’apportent contact et tendresse à bébé ?

Le contact physique est le moyen le plus simple de créer un lien de confiance avec bébé. Etre bercé, caressé, câliné, tenu dans nos bras lui permet de ressentir moins de stress. S’endormir sur notre poitrine par exemple l’apaise, le réconforte.

Réagir vite quand il pleure en le prenant dans nos bras participe à ce qu’il se sente en sécurité. Tout comme entendre une voix douce et aimante. On ne doit pas hésiter à lui parler, lui raconter ce que l’on fait quand on s’occupe de lui, lui dire des mots d’amour. Cela lui montre aussi qu’il est aimé, et favorise le développement de son estime de soi.

Si on n’est pas trop à l'aise avec les câlins ou qu’un gros rhume ou un handicap ne nous permet pas de prendre bébé contre nous, on peut envisager d’autres activités. L’important c’est de ressentir avec bébé du plaisir à être ensemble. Que cela participe à développer notre confiance l’un en l’autre. Des exemples d’activités sont proposés sur la page "Renforcer la relation avec bébé par des activités".  

VRAI OU FAUX ?

Dès les premiers jours, il faut apprendre à bébé à se calmer tout seul quand il pleure ?

Faux. Il est recommandé de réagir rapidement pour le rassurer.

 

Il ne faut pas trop habituer bébé à être dans les bras ? 

Faux. Les câlins et gestes tendres sont très bons pour bébé, c’est la science qui le dit !

En pratique

La grossesse et l’arrivée de bébé entraînent de nombreuses questions et interrogent nos habitudes de vie. En cliquant sur les objets des espaces du logement, nous obtenons pas à pas des conseils pratiques sur des sujets qui nous préoccupent : substances chimiques, accidents domestiques, virus, mais aussi bien-être, alimentation, relation avec bébé…

Sante-Publique